Emprise et féminicide : quand la domination psychologique dans le couple peut tuer

72,967 Просмотры
Le Monde
Le Monde Опубликовано 02-06-2020

Описание ролика

Pourquoi les victimes de violences au sein du couple ne partent-elles pas ? L’emprise, ce mécanisme psychologique encore largement méconnu, est au cœur des violences conjugales et des féminicides. Il vise à soumettre l’autre en détruisant ses capacités psychiques. Les victimes se retrouvent engluées dans une relation toxique dont elles ne parviennent pas à s’extraire.

Pour comprendre ce phénomène, Le Monde a enquêté pendant un an sur les féminicides en France et interrogé des femmes ayant été victimes d’emprise. Fatouma* a subi pendant plus de vingt ans les violences psychologiques et physiques de son mari. Lynda a failli mourir après cinq ans de relation abusive. Elles témoignent parce qu’elles s’en sont sorties, mais toutes n’y sont pas parvenues. Céline Michau, 39 ans, a été tuée par son mari en avril 2018 à Aurillac après avoir vécu pendant vingt ans sous son emprise.

En 2019, 88 % des victimes de violences commises au sein du couple étaient des femmes, selon la mission interministérielle pour la protection des femmes contre les violences. Moins d’une sur cinq porte plainte.

A la demande des témoins, nous n’avons pas précisé leur nom de famille.

_______

Pour suivre et comprendre l'actualité, abonnez-vous à la chaîne YouTube du Monde dès maintenant :

http://www.youtube.com/subscription_center?add_user=LeMonde